Nouvelles

Le voyage de familiarisation ciblant le marché stratégique du Mexique a lieu du 8 au 15 décembre. Il commence en Amazonie, passe par le volcan Cayambe dans la province de Pichincha puis continue par le train de la liberté au nord de la province d’Imbabura pour s’achever à Quito, patrimoine culturel de l’humanité.

Équilibre est le terme qui décrit le mieux les principales caractéristiques du tourisme durable. Ce créneau touristique monte en puissance au plan mondial au vu des fortes pressions qu’exercent les activités humaines comme le tourisme sur les écosystèmes et les communautés. 

Le cacao équatorien s’est de nouveau distingué à l’échelon international dans le cadre du Salon du Chocolat à Paris, en France.

L’Équateur a fait la promotion de ses quatre mondes, la côte du Pacifique, les Andes, l’Amazonie et les Galápagos au World Travel Market (WTM), à Londres. Il s’agit d’une manifestation majeure dans l’industrie mondiale du tourisme. La réunion s’est déroulée du 2 au 5 novembre 2015.

 

Pendant 5 jours, des représentants du ministère du Tourisme équatorien et des voyagistes locaux ont parcouru plusieurs villes allemandes et nordiques dans le but de promouvoir l’Équateur comme destination de classe mondiale. 

 

Quito occupe la deuxième place sur les dix premières du guide Best in Travel 2016. La publication appartient à la prestigieuse organisation Lonely Planet. La capitale de l’Équateur est la seule ville latino-américaine figurant sur la liste.  

Son intérêt pour les chevaux remonte à son enfance. Après avoir fait du saut d’obstacles en compétition et avoir parcouru à cheval l’Équateur du nord au sud, Gabriel Espinosa, expert en tourisme équestre et propriétaire de l’hacienda La Alegría, nous fait part de ses expériences en selle et nous explique en détail pourquoi l’Équateur est une excellente destination pour cette activité.

 

Le samedi 17 septembre le luxueux bateau de croisière qui a levé l’ancre il y a dix jours à San Diego, aux États-Unis, avec un total de 966 touristes et 606 membres d’équipage à bord, est arrivé à Manta, Manabí.

353 agents de voyage, voyagistes et journalistes ont assisté à la seconde version du séminaire en ligne “Devenez un expert sur les Galápagos”.

Il faut monter à cheval et se mettre au galop pour se rendre compte qu’il se produit là une union magique. Pendant quelques secondes, on a l’impression que les deux corps – celui de l’être humain et celui de l’animal – ne font plus qu’un; c’est l’une des grandes satisfactions que procure la chevauchée.