Les orchidées d’Équateur ont été étudiées depuis l’époque coloniale. Cependant la grande majorité de la famille des orchidacées d’Équateur a été découverte après la Seconde Guerre mondiale, lorsque des chercheurs venus des États-Unis et de Suède ont effectué des expéditions botaniques, comme le relate le portail web de Visit Ecuador.
 
 
L’Équateur compte 4.032 espèces d’orchidées classées et publiées, 1.714 espèces endémiques et plus de 400 espèces en cours de classement, d’après les données recueillies par le documentaire « Équateur, pays des orchidées ».
 
 
Il faut savoir qu’une capsule d’orchidée peut contenir plus de trois millions de graines. Une orchidée ne peut naître que si les graines tombent à côté de la racine d’une plante mère qui vit en symbiose avec un champignon microscopique. C’est pourquoi seul un tout petit nombre de ces graines parviendront à devenir une plante adulte, selon le documentaire en question. 
 
 
L’Équateur est le pays ayant la plus grande biodiversité au monde par kilomètre carré. Le  quatrième rapport national pour la Convention sur la diversité biologique indique qu’il possède plus de 17.058 espèces de plantes vasculaires ou de plantes à fleur dont 25%  sont des orchidées.
 
 
La plus petite orchidée découverte en Équateur
 
 
Avec 2,1 millimètres de large et des pétales transparents, l’orchidée Taegueia puroana du genre Platystèle pousse dans les forêts humides d’Équateur. Le botaniste Lou Jost, de la Fondation Ecominga a découvert cette orchidée dans la réserve écologique Cerro Candelaria située entre le parc national Llanganates et le parc national Sangay, près de la ville de Baños de Agua Santa, Tungurahua, d’après le portail web de Puro Coffee, partenaire du World Land Trust.
 
 
L’orchidée Taegueia puroana, nom qui lui a été donné en honneur à Puro Coffee, pousse sur les branches basses et sur les troncs de petits arbres isolés du reste de la végétation. Après plus de dix ans d’exploration du haut bassin du Pastaza, Jost a trouvé par hasard cette orchidée alors qu’il en cueillait une plus grande. « J’ai vu qu’en bas, entre les racines de la plante, il y en avait une autre un peu plus petite et je me suis rendu compte qu’elle était plus intéressante que la plus grande » signale le scientifique dans sa déclaration recueillie par le portail web Ciencia 1.
 
 
Los forêts humides sont des écosystèmes aptes au développement des espèces endémiques. Le docteur Jost a effectué une cartographie de la répartition des orchidées pour en savoir davantage sur le processus évolutif de nouvelles espèces. Le scientifique est convaincu que la science a encore beaucoup à apprendre sur les nouvelles espèces d’orchidées et d’autres plantes, selon le portail Puro Coffee.
 
 
Où observer les orchidées
 
 
En Équateur on peut se rendre à plusieurs endroits pour admirer ces fleurs. À Quito le mieux est de les observer au jardin botanique situé dans le parc La Carolina au centre-nord de Quito. Une serre y est consacrée aux principales espèces d’orchidées que possède l’Équateur.
 
 
Au nord-ouest de la province de Pichincha se trouve Nanegalito qui abrite dans sa zone d’influence la réserve écologique El Pahuma, située au kilomètre 43 de la route Calacalí-Nanegalito-La Independencia. On y trouve plus de 200 espèces d’orchidées. Mentionnons également la réserve Maquipucuna de 5.665 hectares, située près de la commune de Nanegal ainsi que l’hôtel écologique Bellavista auquel on accède par un détour au kilomètre 54 de la même route.
 
 
D’autre part, à Guayaquil, dans le lotissement Las Orquídeas de la commune Pascuales, se trouve le jardin botanique dont l’attrait principal est l’exposition d’orchidées. Il y a en tout 324 espèces de plantes d’Équateur, dont les orchidées.
 
 
Les bords de la route Baños-Puyo, située entre Tungurahua et Pastaza au cœur du pays, constituent un autre lieu idéal pour admirer les orchidées, et partout sur les contreforts de la cordillère orientale ou occidentale des Andes, là où pousse la forêt humide. Il est si facile de les apercevoir que c’est la raison pour laquelle on appelle l’Équateur le pays des orchidées.
 

Share this post

Submit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn